LA LIANE ET LE LOUP

La liane et le loup

 

    

 

Nakâl, mon beau Nakâl ! Je suis triste…
Viens là que je puisse plonger ma tête

Dans ton épaisse fourrure.

Restons-là, comme deux amis.
Toi, mon loup préféré,

Toi, mon inestimable ami…

-«  Pourquoi es-tu triste Patrice ? »

-«  Parce que j’ai rencontré quelqu’un sur Terre »

-«  Et c’est cela qui te rend triste Patrice ? »

-«  Oui, Nakâl »

-«  Et pourquoi cela te rend-il si triste ? »

-«  Je n’en sais rien Nakâl, je n’en sais rien. »

 

 

La forêt étend sont long et majestueux manteau sur les contrées de Zaldar. Les Elfes de la Nuit

Chevauchent au loin dans la forêt.
Les animaux découvrent le soleil de l’aurore,

Comme surpris par cette nouvelle symphonie

De couleurs.
Le Concerto de Zaldar

Pour animaux et Forêt

En Mib majeur peut être…
Les arbres vivent,

Ils me disent qu’ils sont là pour

Me protéger de mes peurs, de mes angoisses,

Qu’au sein de cette forêt majestueuse,

Je trouverai la paix,

Le temps de réfléchir.
Je n’arrête pas de penser à Elle,

Et aucune Princesse de la Forêt

Ne vient pour le moment

Pour me conseiller.

Je veux l’enlever de ma tête…
Mais je ne peux pas.

Je suis blotti tout contre Nakâl,

Je sens sa bonne odeur de fauve,

Puissant et débonnaire…
Il est vraiment mon Ami

Et Janna et lui communiquent

De la Terre à Ailleurs

Par télépathie.

Ô mes tendres animaux,

Que ne vis-je pas parmi vous

Tout le temps.
Pourquoi cette fascination

Que j’éprouve pour le sexe opposé.
Vous les grands Ours,

Vous, les Elans,

Vous, les Lynx,

Les Zgîgouls des Monts Arribât,

Les Dauphins de la Rivière de Pûllit,

Les Lions et les Tigres,

Vous êtes mes amis…
J’aimerais pouvoir rester toujours

Avec vous…
Avoir les mêmes désirs que vous

Et non plus des désirs d’hommes ;

Aussi transcendantaux soient-ils !

Mes sens me détruisent peut être.
Cela est curieux. J’éprouve des sentiments opposés

Au sujet de qui vous savez.

Que se passe-t-il donc ?
Vais-je encore tomber dans un piège sans fond ?

La fille aux yeux aux multiples couleurs

Va-t-elle me faire devenir fou ?

Et si je pensais plus à la musique,

Et moins à l’Erotisme…
J’ai envie de rugir,

Moi le révolté.
Moi la terreur des « médiocres »,

Le fauve géant aux muscles fabuleux.
Ne puis-je pas avoir autant de femmes

Que je veux ?
Pourquoi Elle ?

Pourquoi.
Sentiments contraires.
Piège d’amour qui se referme .
Tiens, si je déracinais cet arbre,

Si je provoquais un des démons de la forêt blanche.
Il verrait bien

De quel bois je me chauffe.

Ne suis-je pas l’Anh Légoûlian ?

Le Capteur, le Faiseur de musique et d’images.

N’ai-je donc que cela à faire, à penser.

 


Ne suis- je pas libre ?

Ne suis-je pas beau ?

Ne puis-je pas me rendre invisible dans ce monde ?

N’y a-t-il pas des princesses-puissance à la beauté fabuleuse ?

Pourquoi ne puis-je m’enlever de la tête

La fille aux multiples couleurs ?

Titanesque bataille que je livre

 Moi-même.
La fille aux multiples couleurs

La fille aux yeux multicolores.
Tous les terriens sont amoureux d’elle,

Tous brûlent d’une passion dévorante

Pour cette terrienne sublime.
Tous lui appartiennent…
Elle les domine tous du haut

De sa délirante Beauté.
Ils se prosternent, ils sont à genoux

Devant Elle !

ET moi ?

Moi… je… je… Je…

Je ne veux pas en parler ici,

Je veux penser à autre chose,

Si je peux.

Mais le puis-je ?

ET soudain, je pousse un cri terrible

Un cri de révolte !

Ma poitrine se gonfle

Jusqu’à atteindre des dimensions surhumaines.
Mon cri résonne dans toute la Forêt de Zaldar,

Comme des millions d’échos

Relayés par les puissants rochers

Qui se penchent vers ma détresse.
Ma poitrine s’élargit encore,

Comme pour se délivrer

De cette liane terrible qui l’entoure !

Mais la liane m’enserre de plus belle,

Elle me capture totalement,

Et je n’y suis pour rien.
A bout de souffle,

Je m’agenouille sur cette terre sacrée,

Mes yeux deviennent humides

De cette humidité salée

Qui traduit l’Emotion, la Passion,

La Soumission

 


Patrice Gelsi

( Tous droits réservés, SACEM 2005)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site